cycling

In the beginning… Launching the Pass’Portes du Soleil

(Version française ci-dessous)

I wrote an article for the Winter 24 issue of Morzine Source Magazine, hopefully some of you read it. I talked about my career as a freestyle skier on the Freeride World Tour, my journey from ski school on the Pleney to the podium, alongside some of the best skiers in the world.

I was born in 1997 and I grew up in Morzine-Avoriaz. By the age of 12 I was the French mogul skiing champion, then I swapped disciplines and joined the Freeride World Tour in 2022. Finishing second at the Kicking Horse Golden BC Pro stop of the tour in Canada last winter was huge for me. And we concluded the season in Verbier, where I came fourth at the Verbier Extreme. Having my dad waiting for me at the bottom of the famous Bec des Rosses was a huge highlight, I know many of you saw him on TV, it was a special moment for our family.

But this time, I’m not here to talk about me! I’m here to talk about my dad, Roger.

Because, for everything I’ve achieved with my skiing over the years, my dad Roger is pretty successful too. Many people will tell you that he created mountain bike tourism in Morzine, and I think that’s true. He wasn’t just there at the very beginning; he was the beginning. He also used to have a famous bar on the rue du Bourg – Chez Roger – so many of you will recognise him from there too. He’s retired now, and it feels like a good time to tell his story. 

Dad, you had the idea to launch a mountain bike challenge in the Portes du Soleil 25 years ago. Where did the idea come from?

“The story began in 1997 in Morzine, when I created the first mountain bike trail in France – probably in Europe actually. It was the first because it was reserved exclusively for mountain bikers and it attracted a lot of journalists and curious media outlets. Then, two years later, in 1999, together with Vincent Ranchoux, the Editor-in-Chief of VTT Magazine, we worked on the concept of riding the Portes du Soleil on mountain bikes using the ski lifts. At that time, the lifts were only operating for pedestrians! The idea came to us during a ski day in the Portes du Soleil, which was already well-known in winter, and we simply thought it would be great to introduce people to this area in the summer as well. To delve into more details about the event and its original concept, there was a simultaneous start in each Portes du Soleil resort, all of which were visited during the one day event. The Free Raid Classic VTT Mag of the Portes du Soleil was born, as well as the Mondial du VTT, which was the exhibition and equipment testing fair that accompanied the riding event. The event quickly grew, from 1000 participants in 1999 to 5000 in 2003. Then, in 2004, the Free Raid Classic and the Mondial du VTT moved to Les Deux Alpes and were replaced by the Pass’Portes du Soleil and its exhibition fair, which was a copy-paste of the original event I created – it’s an exact replica.”

Of course these days, the Pass’Portes du Soleil continues to be Europe’s premier mountain bike challenge and its format remains unchanged from the event my dad created. Thousands of riders complete an 80km course across the Portes du Soleil, journeying through each resort in the area, using the summer chair lift network to complete the whole route in just one day. The event celebrates its 20th birthday this year, and even continued during the ‘Covid summers’. 

What was the summer season like 20 years ago? Who were the visitors, and where did they ride their bikes?

“Twenty years ago, summer attendance was much lower and nothing compared to now. Morzine’s summer success is largely due to the popularity of the Pleney main black trail that I mentioned before. I created this track in 1997, it was the first official mountain bike trail in France, it showed mountain bikers that they were welcome in Morzine. The Free Raid Classic event, which was later replaced by the Pass’Portes event, also demonstrated that Morzine was at the forefront of this new activity. In addition to the many English speakers who came to practice mountain biking 20 years ago, there were also many French visitors, and then many other countries followed with the growing global success of mountain biking in the Alps. These were very fun times!”

I find it very impressive that 1000 people participated in the first Free Raid Classic event and today we see huge teams of officials and volunteers working on the Pass’Portes du Soleil. 

Who else was involved in the creation of the Free Raid Classic?

“I was the creator and sole owner of the event, along with partners from the mountain biking world, mainly bike and accessory brands, who were very supportive. There were also a few local advertisers and the GIE des Portes du Soleil, led by Jean Pierre Calvet. He greatly influenced the local decision-makers and provided me with significant assistance. In terms of media, VTT Magazine, as the title partner was a great help in launching the event, as it had a notable influence in the cycling world at the time.”

In current times, entries for the Pass’Portes du Soleil sell out quickly, particularly for starts in Morzine, Les Gets and Avoriaz. 

Did you imagine at the time that the Free Raid Classic would become a big advantage for Morzine as a tourist destination?

“The evolution of the event has been rapid and significant for Morzine’s summer attendance. I knew that the Free Raid Classic would evolve positively and become an important communication channel, allowing Morzine to become a major tourist destination during the summer months. To ensure the successful launch of the event, I met with Georges Coquillard, President of the Morzine Office de Tourisme, a great influencer and visionary of that time, who believed in the project and helped me build it with valuable advice based on his extensive experiences and political qualities.”

Mountain biking has exploded over the last two decades into a multi-billion euro, global industry. I feel like my dad was a pioneer of this trend, he saw it coming. 

There are now bike parks across Europe, across the world. Do you still feel that Morzine is a special place for mountain bikers?

Absolutely! Morzine has been a global destination for a long time. There are three major bike parks in the world; Whistler in Canada, Morzine in Europe, and Queenstown in New Zealand. During the summer, you can find the best riders from the World Cup circuit, they come to train on the Pleney, but it’s not only that. Many mountain bikers who want to explore the Portes du Soleil choose Morzine as their base. Every mountain biker that you speak to will have either already been to Morzine or would love to come, that’s for sure! ”

If you’re taking part in the Pass’Portes du Soleil this summer, look out for my dad. Like every summer, he’ll take part with a huge entourage of friends, journalists, perhaps a few VIPs too. I just hope they can keep up with him…

J’ai écrit un article dans Morzine Source Magazine pour l’édition Hiver 24, j’espère que certains d’entre vous l’ont lu.

J’ai parlé de mon parcours de skieur sur le Freeride World Tour, de mon parcours depuis l’école de ski du Pleney jusqu’aux podiums, aux côtés de certains des meilleurs skieurs du monde. Je suis né en 1997 et j’ai grandi à Morzine-Avoriaz. A 12 ans, j’étais champion de France de ski de bosses, puis j’ai changé de discipline et j’ai rejoint le Freeride World Tour en 2023. Terminer deuxième à l’étape Kicking Horse Golden BC Pro au Canada l’hiver dernier a été énorme pour moi. Et nous avons conclu la saison à Verbier, où j’ai terminé quatrième à l’Xtreme de Verbier. Avoir mon père qui m’attendait au pied du fameux Bec des Rosses a été un grand moment fort, je sais que vous avez été nombreux à l’avoir vu à la télé, c’était un moment privilégié pour notre famille.

Mais cette fois, je ne suis pas là pour parler de moi ! Je suis ici pour parler de mon père, Roger. Parce que malgré tout ce que j’ai accompli avec le ski au fil des années, mon père Roger a également beaucoup de succès. Beaucoup de gens vous diront qu’il a créé le tourisme du VTT à Morzine et je pense que c’est vrai. Il n’était pas seulement là au tout début ; c’est lui le début. Il a également possédé un bar rue du Bourg très réputé – Chez Roger – dont beaucoup d’entre vous l’ont connu là-bas. Il est maintenant à la retraite et c’est le bon moment pour raconter son histoire.

Papa, tu as eu l’idée de lancer un challenge VTT dans les Portes du Soleil il y a 25 ans. D’où est venu l’idée?

« L’histoire a commencé en 1997 à Morzine, lorsque j’ai créé la première piste permanente de VTT en France – probablement en Europe d’ailleurs. C’était la première car elle était réservée exclusivement aux VTTistes et elle a attiré de nombreux journalistes et médias curieux. Puis, deux ans plus tard, en 1999, avec Vincent Ranchoux, rédacteur en chef de VTT Magazine, nous avons travaillé sur le concept de parcourir les Portes du Soleil en VTT en empruntant les remontées mécaniques. A cette époque, les télésièges ne fonctionnaient que pour les piétons ! L’idée nous est venue lors d’une journée de ski dans les Portes du Soleil, déjà réputées en hiver, et nous avons tout simplement pensé que ce serait sympa de faire découvrir ce domaine également l’été. Pour en savoir plus sur l’événement et son concept original, un départ simultané a eu lieu dans chaque station des Portes du Soleil, toutes visitées pendant cette journée. La Free Raid Classic VTT Mag des Portes du Soleil était née, ainsi que le Mondial du VTT, qui était le salon d’exposition et de test de matériel qui accompagnait l’épreuve de vélo. L’événement grandit rapidement, passant de 1 000 participants en 1999 à 5 000 en 2003. Puis, en 2004, la Free Raid Classic et le Mondial du VTT s’installent aux Deux Alpes et sont remplacés par la Pass’Portes du Soleil et son salon d’exposition, qui était un copier-coller de l’événement original que j’ai créé – c’est une réplique exacte. »

Bien sûr, aujourd’hui, la Pass’Portes du Soleil reste le premier événement VTT d’Europe et son format reste inchangé par rapport à l’événement créé par mon père. Des milliers de coureurs parcourent un tracé de 80 km à travers les Portes du Soleil, traversant chaque station du territoire, en utilisant le réseau de télésièges pour parcourir l’ensemble du parcours en une seule journée. L’événement fête cette année ses 20 ans et s’est même poursuivi pendant les « étés Covid ».

Comment était la saison estivale il y a 20 ans ? Qui étaient les visiteurs et où faisaient-ils du vélo ?

« Il y a vingt ans, la fréquentation estivale était bien moindre et rien à voir avec aujourd’hui. Le succès estival de Morzine est en grande partie dû à la popularité de la piste permanente du Pleney que j’ai évoqué précédemment. J’ai créé cette piste en 1997, c’était la première piste VTT officielle en France, elle montrait aux VTTistes qu’ils étaient les bienvenus à Morzine. L’épreuve Free Raid Classic, remplacée par la suite par l’épreuve Pass’Portes, a également démontré que Morzine était à l’avant-garde de cette nouvelle activité. Outre les nombreux anglophones venus pratiquer le VTT il y a 20 ans, les visiteurs français étaient également nombreux, puis de nombreux autres pays ont suivi avec le succès mondial grandissant du VTT dans les Alpes. C’étaient des moments très amusants ! »

Je trouve très impressionnant que 1000 personnes aient participé à la première épreuve de la Free Raid Classic et qu’aujourd’hui nous voyons d’énormes équipes d’officiels et de bénévoles travailler sur la Pass’Portes du Soleil.

Qui d’autre a été impliqué dans la création de la Free Raid Classic ?

« J’étais le créateur et l’unique propriétaire de l’événement, aux côtés de partenaires du monde du VTT, principalement des marques de vélos et d’accessoires, qui m’ont beaucoup soutenu. Il y avait aussi quelques annonceurs locaux et le GIE des Portes du Soleil, dirigé par Jean Pierre Calvet. Il a grandement influencé les décideurs locaux et m’a apporté une aide importante. Au niveau média, VTT Magazine, en tant que partenaire titre, a été d’une grande aide pour le lancement de l’événement, car il avait à l’époque une influence notable dans le monde du cyclisme. »

A l’heure actuelle, les entrées pour le Pass’Portes du Soleil se vendent rapidement, notamment pour les départs de Morzine, Les Gets et Avoriaz. 

Imaginais-tu à l’époque que la Free Raid Classic deviendrait un gros atout pour Morzine en tant que destination touristique ?

« L’évolution de l’événement a été rapide et significative pour la fréquentation estivale de Morzine. Je savais que la Free Raid Classic allait évoluer positivement et devenir un canal de communication important, permettant à Morzine de devenir une destination touristique majeure durant les mois d’été. Pour assurer le bon lancement de l’événement, j’ai rencontré Georges Coquillard, Président de l’Office de Tourisme de Morzine, grand influenceur et visionnaire de l’époque, qui a cru au projet et m’a aidé à le construire avec de précieux conseils basés sur ses nombreuses expériences et ses qualités politiques. »

Le VTT a explosé au cours des deux dernières décennies pour devenir une industrie mondiale de plusieurs milliards d’euros. J’ai l’impression que mon père a été un pionnier de cette tendance, il l’a vu venir.

Il existe désormais des bike park partout en Europe et dans le monde entier. Penses-tu toujours que Morzine est un endroit à part pour les VTTistes ?

Absolument! Morzine est depuis longtemps une destination mondiale. Il existe trois grands bike park dans le monde ; Whistler au Canada, Morzine en Europe et Queenstown en Nouvelle-Zélande. Durant l’été, on retrouve les meilleurs coureurs du circuit de la Coupe du Monde, ils viennent s’entraîner sur le Pleney, mais il n’y a pas que ça. De nombreux VTTistes souhaitant découvrir les Portes du Soleil choisissent Morzine comme base. Tous les VTTistes à qui vous parlerez seront déjà venus à Morzine ou adoreraient y venir, c’est sûr ! »

Si vous participez à la Pass’Portes du Soleil cet été, faites attention à mon papa. Comme chaque été, il y participera accompagné d’un grand entourage d’amis, de journalistes, peut-être aussi de quelques VIP. J’espère juste qu’ils pourront le suivre…

In the beginning… Launching the Pass’Portes du Soleil
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

To Top